01 77 12 04 69 contact@group-ibc.com

Bilan du MWC : plein feu sur la 5G

Moment phare dans l’année pour le monde de la high tech, le Mobile World Congress qui s’est tenu fin février à Barcelone a permis de présenter les avancées technologiques en matière de mobilité et de connectivité.

Si la technologie a envahi notre quotidien et l’actualité dans nos médias, nous avons connu un point culminant le temps de 4 jours pendant lesquels s’est déroulé le congrès dédié au marché du mobile et qui réunissait encore cette année des acteurs incontournables comme Apple, Samsung, ou encore LG, mais aussi des opérateurs en télécommunication.

L’événement a fait la part belle cette année aux smartphones 5G, jusqu’alors inédits,mais a également donné la parole aux groupes qui vont fournir le futur réseau. Pourtant, certains se sont montrés sceptiques quant au succès de son déploiement notamment en raison du retard déjà accumulé par certains pays comme la France en matière d’infrastructures réseau. Néanmoins, la promesse reste néanmoins belle puisqu’il est question d’avancées technologiques et de répondre aux attentes liées à la croissance des objets connectés et à l’arrivée de l’intelligence artificielle.

Vitesse décuplée, réduction de la latence, instantanéité, tous les éléments sont réunis pour faire de ce réseau nouvelle génération une norme, d’autant plus que la 5G va trouver des applications dans différents secteurs d’activités. On annonce ainsi des développements dans l’agriculture avec la mise en place de fermes intelligentes, l’industrie avec l’automatisation de tâches, le médical avec des opérations téléguidées à distance ou encore le secteur bancaire avec la capacité d’apporter enfin des connections dans des zones extrêmement isolées.

Pour connaître ce grand saut technologique qui devrait répondre aux actuelles problématiques cellulaires terrestres, il faudra encore être patient. Une première version ne sera pas disponible avant 2020 et ce, en mode dégradé dans un premier temps. Une seule ombre au tableau pourrait aujourd’hui venir se profiler. Les opérateurs télécoms vont doivent désormais entrer dans la course pour se voir attribuer une future fréquence. Au-delà de l’effet d’annonce, la technologie pourrait-elle se voir limiter ? La réponse à la fin de l’année lorsque l’appel d’offres sera officiellement lancé, ce qui n’empêche pas certains de déjà penser à la 6G.